8 juillet 2018
||||| 1 |||||
255

L’EUROVISION 2019 : EILAT EST PRÊTE !

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le maire d’Eilat Meïr Itshak Halevy a rappelé qu’il estimait que l’Eurovision 2019 devait avoir lieu à Jérusalem. Mais il a également ajouté que, si l’événement ne pouvait pas se dérouler dans la capitale, alors Eilat serait la ville idéale pour l’accueillir.  Lors d’une réunion avec le PDG et le directeur du service des médias audiovisuels israéliens, le maire d’Eilat a exposé les nombreux avantages de la ville et ses capacités à héberger le prochain Eurovision 2019. « Je l’ai dit et je le redis, il faut qu’un tel événement se déroule dans notre capitale Jérusalem, il n’y a pas de contestation possible à cela, a-t-il déclaré.  Mais si, pour une raison ou une autre, il en est décidé autrement, alors aucune autre ville ne conviendrait mieux que la ville d’Eilat. La fusion magique de la mer et du désert, les frontières communes avec trois pays, le nouvel aéroport international situé à 15 minutes, et bien sûr, le soleil présent toute l’année et les habitants accueillants, en font le lieu idéal pour l’organisation de cet événement inoubliable qui revêt une signification importante, sur les plans politique et touristique ». Mr Halevy a présenté les maquettes du lieu où pourrait avoir lieu l’Eurovision, qui est le Hangar situé dans le port d’Eilat qui accueille chaque année le Festival du Jazz, avec les aménagements nécessaires (une arène pouvant contenir 10 000 spectateurs, un studio pour les médias et les 1500 journalistes du monde entier). Outre le réseau de transport opérationnel 24H/24 et l’aéroport international, la ville d’Eilat a la capacité hôtelière requise (3000 chambres d’hôtel). De plus-avantages non négligeables- Eilat ne subit pas les embouteillages de ses concurrentes (notamment Tel-Aviv qui a également présenté sa candidature), elle ne serait pas sujette à polémiques quant à la tenue des événements le Shabbat (à la différence de Jérusalem) et au Boycott des pays qui contestent la légitimité de la capitale, arguments qui, nul doute, intéresseront l’Union Européenne. « La décision sera ce qu’elle sera, a conclu le maire. Eilat est prête, et les habitants d’Eilat sont prêts ».       

Cet article ne peut être repris par aucun autre média, ni presse écrite ni presse numérique sans autorisation de la direction. Après autorisation, la source eilat-connection.com devra être mentionnée avec le lien actif.

Partager: