10 janvier 2019
||||| 0 |||||
226

PLUS DE LA MOITIÉ DES ISRAÉLIENS SONT GROS

Le constat est inquiétant : Selon les statistiques publiées par l’institut national de sondage de l’état de la santé, 62% des hommes et 53% des femmes sont en surcharge pondérale en Israël. Ce qui signifie, selon ce rapport annuel, que plus de la moitié de la population est en excès de poids. Cette étude a été réalisée sur des personnes âgées entre 20 et 64 ans, selon les données récoltées au sein des quatre Caisse de maladie d’Israël (Clalit, Macabi, Meouhedet et Leumite). Notez qu’aucun lien n’a été fait entre l’excès de poids et la classe social-économique chez l’homme, tandis que l’on constate que plus le niveau socio-économique est élevé, plus la femme a tendance à être mince. Ces statistiques révèlent cependant une légère amélioration en ce qui concerne le phénomène de surpoids des enfants. En 2017, 7,1% des enfants âgés de 7 ans souffraient de surcharge pondérale par comparaison avec 2016 où ils étaient 7,6% et 8,1% en 2015. Toujours selon ce rapport, on constate que 77% des filles et 77% des garçons se situent dans la moyenne en matière de poids. Là encore, à l’instar de la femme, force est de constater que le niveau socio-économique influe sur la prise de poids de l’enfant. Par ailleurs, ce rapport annuel porte aussi sur les habitudes des Israéliens en matière de cigarette : On apprend ainsi que 19,2% des Israéliens âgés entre 16 et 74 ans fument. Parmi eux, 26,6% d’hommes et 12,1% de femmes. On constate une baisse constante enregistrée ces dernières années. Néanmoins, ces chiffres demeurent élevés comparé à la moyenne des pays de l’OCDE qui se situe à 18,4% de fumeurs (Source : Yediot Aharonot. Photo d’illustration by rawpixel on Unsplash).

Cet article ne peut être repris par aucun autre média, ni presse écrite ni presse numérique sans autorisation de la direction. Après autorisation, la source eilat-connection.com devra être mentionnée avec le lien actif.

Partager: