22 août 2019
||||| 0 |||||
100

EILAT INTERDIT LE PLASTIQUE

Une première en Israël : Conscientes de la gravité de la situation en matière de pollution plastique, les villes d’Eilat et d’Herzliya vont adopter un arrêté municipal pour interdire l’usage des articles en plastique sur les plages, sous peine d’amende. Eilat, mondialement connue pour ses massifs coralliens et sa faune, notamment les dauphins, fait partie des destinations privilégiées des plongeurs. Mais la pollution par le plastique menace la popularité de cette station balnéaire. La loi ne va pas se contenter d’interdire le plastique des plages : Parallèlement à l’arrêté municipal, une opération de sensibilisation est lancée auprès des commerces et restaurants pour les dissuader de vendre des objets en plastique, comme les pailles ou la vaisselle jetable. Une campagne médiatique est également lancée vers les touristes et riverains via les réseaux sociaux et des affiches géantes dans les rues de la ville (voir photo). Ces actions sont orchestrées par la municipalité et par le centre régional de préservation de l’environnement, diverses autres organisations environnementales et des bénévoles qui se chargent tout au long de l’année de nettoyer les plages. Cette cause concerne tout le monde : En Egypte dont la péninsule du Sinaï est baignée par la mer Rouge, des mesures anti-pollution ont aussi été prises avec l’interdiction de l’usage de produits à usage unique depuis le mois de juin dernier (Source Jforum). C’est l’occasion de rappeler une fois de plus, s’il est encore nécessaire, de ramasser toutes les ordures en quittant la plage, et de veiller à ce que les verres en plastique ou autre objet polluant ne s’envolent pas dans la mer.

Cet article ne peut être repris par aucun autre média, ni presse écrite ni presse numérique sans autorisation de la direction. Après autorisation, la source eilat-connection.com devra être mentionnée avec le lien actif.

Partager: