4 décembre 2019
||||| 1 |||||
308

VOUS VOYAGEZ EN JORDANIE ? PAS DE « SIGNES OSTENTATOIRES » !

Les touristes sont de plus en plus nombreux à vouloir se rendre en Jordanie depuis la ville d’Eilat, par le poste frontière de Rabin (en photo). Mais ce qu’ils ignorent peut-être, c’est que les soldats jordaniens en poste à la frontière sont eux de plus en plus stricts avec les touristes israéliens (et plus généralement juifs), leur interdisant tout « signe ostentatoire ». Cette semaine (3/12), des responsables municipaux israéliens en ont fait la triste expérience, tandis que l’un d’entre eux leur interdisait d’entrer sur le territoire jordanien avec des objets tels que Kippa, tsitsit et autres téfilines, ceci alors que le voyage avait été organisé et coordonné à l’avance. Si certains membres de la délégation ont obtempéré, d’autres ont refusé. « Les soldats jordaniens ont dit à chacun d’entre nous qui portaient des vêtements religieux de ne pas franchir la frontière », a déclaré le maire adjoint de Rehovot, Yaniv Markovitch, à Channel 12. « Ils nous ont même demandés de soulever nos chemises pour vérifier que nous ne portions pas de tsitsit », a-t-il ajouté. « Au début, je pensais qu’ils plaisantaient, a poursuivi Markovitch. Puis j’ai vu un jeune homme jeter ses tsitsit à la poubelle parce qu’ils lui avaient demandé de le faire ». La réponse du ministre israélien de l’Intérieur, Aryeh Deri, (chef du parti orthodoxe religieux séfarade) ne s’est pas fait attendre : En accord avec le président du Conseil de la sécurité nationale, Meir Ben Shabbat, et du ministre des Affaires étrangères, il a décidé d’interdire l’entrée en Israël des travailleurs jordaniens employés à Eilat (pour rappel, un accord entre Israël et la Jordanie permet d’employer des milliers de Jordaniens dans les hôtels d’Eilat VOIR). C’est ainsi que les gardes-frontières ont autorisé la délégation israélienne à entrer en Jordanie sans aucune restriction sur leur tenue. Conscient des conséquences de cet « incident diplomatique », les responsables jordaniens ont rassuré le gouvernement israélien en promettant de réviser leurs directives sur le contrôle des frontières, tout en précisant que la Jordanie, visaient ainsi « à protéger les visiteurs juifs », selon leurs dires…Pour rappel, en octobre dernier, des Israéliens se sont faits expulser d’un restaurant jordanien par son propriétaire raciste VOIR . Qui donc hésite encore entre la Jordanie et Eilat pour y passer ses vacances ? (source : Tel-avivre).

Cet article ne peut être repris par aucun autre média, ni presse écrite ni presse numérique sans autorisation de la direction. Après autorisation, la source eilat-connection.com devra être mentionnée avec le lien actif.

Partager: