10 mai 2022
||||| 0 |||||
164

EILAT, LA SEULE VILLE ISRAELIENNE CHOISIE PAR L’UNION EUROPEENNE

La ville d’Eilat a toujours eu une longueur d’avance dans le domaine des « villes intelligentes », et elle vient d’être sélectionnée dans le cadre du programme « Horizon Europe » de l’Union européenne pour faire partie des cent villes qui recevront un budget pour lutter contre les émissions de carbone. Pour rappel, Eilat a une autonomie totale en matière d’énergies renouvelables, et elle mène de nombreux projets dans ce domaine. Il s’agit de la seule ville d’Israël qui a eu la chance d’être comprise dans ce projet financé par l’UE. Dans un premier temps, cette dernière allouera la somme de 360 millions d’euros pour les années 2022-2023. Cette somme va permettre de mettre en place des projets pilotes qui serviront de modèle à toutes les villes d’Europe et du monde dans les domaines de l’énergie, des transports, de la construction et des ordures ménagères.

377 villes de par le monde, parmi lesquelles trois villes israéliennes, avaient déposé leur candidature en novembre dernier pour devenir des « villes intelligentes » luttant contre les émissions de carbone. Parmi les candidates, 100 villes d’Europe ont été sélectionnées et douze autres villes non européennes mais associées à l’union européenne et à la fondation Horizon. La candidature de la ville d’Eilat a été proposée par l’unité régionale de qualité de l’environnement. Selon Assaf Admon, le directeur de ce département, ce programme fait partie des cinq programmes les plus importants de l’UE en matière de financement. Il s’accompagnera d’un suivi régulier dans les domaines de la régulation, des finances, et de la technologie, des transports intelligents, de l’énergie, de la construction et des ordures ménagères, ceci jusqu’en 2030. Le processus comprendra la participation du public et la collaboration avec des organismes de recherche et du secteur privé, d’Israël et d’Europe.

« Le choix d’Eilat comme seule ville en Israël nous montre la confiance de l’Union européenne envers notre ville, qui mène un programme unique pour l’indépendance énergétique, et parvient à surmonter la crise climatique, a déclaré le maire d’Eilat Elie Lancry, qui mène le programme d’indépendance énergétique depuis dix ans. L’objectif est de rendre Eilat indépendante en terme d’énergie en utilisant ses particularités, notamment ses ressources naturelles uniques, le soleil présent toute l’année, de vastes étendues et des institutions universitaires et de recherche dans ce domaine. Nul doute que cette mission importante améliorera la qualité de vie des résidents d’Eilat ».

Notez que depuis la dernière décennie, la mairie agit par le biais du département régional de qualité de l’environnement afin de développer des programmes pilotes tels que le replacement de l’éclairage municipal, le développement des panneaux solaires sur les toits et des champs solaires grâce auxquels la ville d’Eilat est devenue 100% indépendante en matière de consommation électrique. Eilat agit aussi pour développer les transports intelligents et contre les émissions de gaz à effet de serre.

Cet article ne peut être repris par aucun autre média, ni presse écrite ni presse numérique sans autorisation de la direction. Après autorisation, la source eilat-connection.com devra être mentionnée avec le lien actif.

Partager: