18 juin 2022
||||| 0 |||||
68

COURIR HORS DU TEMPS

Un projet mondial un peu fou dont l’objectif est de sensibiliser le monde sur le réchauffement climatique passera par notre belle ville d’Eilat, située à un point stratégique. Des milliers de coureurs devraient prendre part à l’étape israélienne de ce qui est présenté comme la plus longue course de relais non-stop au monde, conçue pour sensibiliser au changement climatique. « Courir hors du temps » prendra le départ à Glasgow, en Écosse, hôte de la Conférence des Nations Unies sur le climat COP26 en novembre dernier, et se terminera 38 jours plus tard, à 7 200 kilomètres de là, à Charm el-Cheikh, en Égypte, qui accueillera la COP27 du 7 au 18 novembre de cette année.

Fractionné en étapes de 10 kilomètres, le relais verra coureurs, cyclistes et marins travailler ensemble, jour et nuit, pour passer un relais contenant un message climatique des jeunes aux décideurs de la COP27. En Israël, l’événement est organisé par l’organisation de protection marine EcoOcean, en collaboration avec la Société pour la protection de la nature en Israël. Les marins chypriotes passeront le relais à Israël au niveau de Rosh Hanikra, sur la pointe nord de la Méditerranée, le 1er novembre. L’étape israélienne du relais longera la côte, fera un crochet par l’intérieur des terres au niveau d’Ashkelon et se poursuivra jusqu’à Eilat. Puis Israël passera le relais aux coureurs jordaniens le 4 novembre.

Depuis Eilat, il y aura un court croisement vers Aqaba, en Jordanie, avant que le relais ne soit passé aux Égyptiens.

L’itinéraire comprend plusieurs sentiers existants, tels que le sentier national du nord au sud (Shvil Israël en hébreu) et le sentier de la mer Méditerranée.

Certaines auront pour objet l’impact du changement climatique, comme l’élévation du niveau de la mer, la pollution aux hydrocarbures et la nécessité de protéger des créatures telles que les dauphins, les requins et les lions de mer. (On trouve ce dernier au large des côtes, dans le nord d’Israël). D’autres activités mettront en lumière des organisations et des initiatives conçues pour faire face au changement climatique et protéger la biodiversité – comme le Centre de sauvetage des tortues marines – ainsi que des exemples de technologies climatiques, telles que les champs solaires et les usines de dessalement.

Un relais spécial sera passé entre écoles à travers le pays, et un programme spécial est en cours d’élaboration, en collaboration avec le ministère de l’Éducation, pour toutes les classes, de la maternelle jusqu’à la Terminle. Un programme mondial au message universel dont Eilat sera, une fois de plus, l’un des acteurs (Source : Radio J et Israelvalley, photo d’illustration).

Cet article ne peut être repris par aucun autre média, ni presse écrite ni presse numérique sans autorisation de la direction. Après autorisation, la source eilat-connection.com devra être mentionnée avec le lien actif.

Partager: